Partagez l’article

Quelles IPO suivre en 2024 et comment en profiter ?

Bien que l'année 2023 ait été marquée par une activité relativement faible en matière d'introductions en bourse (IPO), certains observateurs indiquent que l'année 2024 pourrait voir une augmentation de ces opérations. 
 

Malgré une reprise solide des marchés boursiers en 2023, le nombre d'introductions en bourse a été relativement faible dans les marchés développés. Au niveau mondial, le volume des IPO a diminué de 8 % et les recettes ont chuté de 33 % par rapport à 2022, avec un total de 1 298 IPO réalisées pour un montant de 123,2 milliards de dollars américains.
 

Aux États-Unis, 154 IPO ont été enregistrées en 2023, ce qui représente une baisse de 15 % par rapport à 2022 et une chute significative de 85 % par rapport au pic historique de 2021. En Asie-Pacifique, le nombre d'IPO a également diminué de 18 % avec 732 entreprises nouvellement cotées, tandis que la région EMEIA a montré des signes de reprise avec une augmentation de 7 % du volume. Cependant, dans la zone euro, le nombre d'introductions en bourse importantes a fortement diminué, avec seulement 17 opérations dépassant les 100 millions d'euros, contre 21 en 2022 et 161 en 2021.
Plusieurs entreprises ont fait leur entrée en bourse en 2023, mais ont connu des débuts difficiles, comme Kenvue dans le secteur de la santé, dont le cours a chuté de plus de 20 % depuis son IPO, et Instacart dans la livraison, en baisse de plus de 12 % depuis son introduction en bourse.
Cependant, certaines de ces entreprises ont vu leur valeur augmenter depuis leur introduction en bourse. Par exemple, Arm Holdings, spécialisée dans les semi-conducteurs, a enregistré une hausse de plus de 28 %, et Birkenstock, fabricant de chaussures, a vu sa valeur augmenter de plus de 26 %.
 

Quels facteurs pourraient soutenir les IPO en 2024 ?
 

Ces dernières années, les politiques monétaires mondiales ont eu un impact significatif sur l'activité des introductions en bourse. Les hausses rapides des taux d'intérêt dans la plupart des économies développées ont entraîné une diminution du nombre d'IPO.
 

Cependant, avec le ralentissement de l'inflation, les investisseurs et les analystes estiment que les taux d'intérêt ont atteint leur point le plus haut, voire approchent de ce niveau, et qu'ils pourraient même commencer à baisser. Cette situation pourrait encourager les entreprises à envisager des introductions en bourse, offrant ainsi aux investisseurs un rendement potentiellement plus stable.
 

En outre, si les taux d'intérêt se stabilisent, les investisseurs pourraient se tourner vers le marché boursier à la recherche de rendements plus élevés, rendant les investissements à revenu fixe moins attractifs. Une stabilisation des taux d'intérêt pourrait également indiquer un environnement économique plus stable et prévisible, ce qui serait bénéfique pour les entreprises planifiant leur croissance. Enfin, les scissions prévues de grandes entreprises telles que Vivendi, Sanofi et Bayer pourraient soutenir les IPO en 2024.
 

Quelles IPO suivre en 2024 et comment en profiter ?
 

Voici quelques-unes des potentielles IPO de 2024 à surveiller : Reddit, Klarna, Stripe, Shein, Ola Electric, Databricks, Rubik, Circle, Skims, Discord, Plaid, entre autres.
 

Pour participer à une introduction en bourse, il est important de vérifier si votre institution financière (banque ou courtier en ligne) propose la souscription à des IPO. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez attendre que les actions de la société soient disponibles sur le marché secondaire.
Quelle que soit votre approche, il est essentiel de consulter les documents relatifs à la société et à son projet d'IPO afin de comprendre son secteur d'activité, ses forces et les raisons qui l'ont poussée à opter pour une introduction en bourse, ainsi que son plan de développement après avoir levé des fonds.
 


Sur le même sujet…

Assurance vie : fonds en euros ou unités de compte ?
L'assurance-vie luxembourgeoise est-elle faîte pour vous ?