Partagez l’article

Un système novateur pour faciliter l'accès au très haut débit

Le gouvernement offre un soutien financier aux ménages modestes qui ne bénéficient pas d'un débit supérieur à 16 Mbit/seconde. 

 

Cette assistance, inscrite dans le cadre du programme Cohésion Numérique des Territoires, permet aux foyers d'accéder à une connexion Internet de qualité grâce à des technologies sans fil ou hertziennes homologuées. Parmi ces solutions figurent le satellite, la boucle locale radio (qui utilise un réseau d'antennes installées par un opérateur spécialisé) et la 4G fixe (une box dédiée proposée par les fournisseurs d'accès à Internet). 

 

Le montant de cette aide varie de 300 €, sans conditions de ressources, à jusqu'à 600 € pour les ménages les plus modestes, notamment ceux bénéficiant d'un minima social (RSA, AAH, ASS, ADA, etc.). 

 

Cette subvention permet de réduire les frais liés à l'achat, à l'installation ou à la mise en service de l'équipement sans fil (les frais d'abonnement ne sont pas pris en charge). Le budget de 20 millions d'euros dédié aux aides à l'installation a déjà bénéficié à 142 000 foyers, et vise à équiper les 7 millions de foyers non éligibles à la fibre. Les offres labellisées Cohésion Numérique sont proposées par les opérateurs locaux et nationaux. Pour en bénéficier, il suffit de vérifier d'abord son éligibilité à la fibre optique, puis de contacter l'opérateur de son choix figurant sur la liste, afin d'opter pour la solution la mieux adaptée à sa situation. 

 

L'aide sera directement déduite de la première facture. Les utilisateurs n'ont aucune démarche à entreprendre : tout est géré par l'opérateur.

 

 

 

 


Sur le même sujet…

La portabilité des crédits immobiliers, une bonne idée ?
Immobilier : La taxation des loyers fictifs va t-elle revoir le jour ?